27 octobre 2012

Trois adresses pour déjeuner light à Paris : Ace Gourmet Bento, Factory & co et Amour de burger

Parce que le moment plutôt redouté de l'entrée dans la vie active a bel et bien fini par arriver, le temps m'a manqué pour poster et discuter desserts, concepts de restauration et brèves de comptoir... Ok avoir un boulot c'est bien, mais avoir un boulot qui consiste à en trouver à ceux qui n'en n'ont pas aujourd'hui, avec plus de trois millions de concernés par la question, c'est fatiguant. Alors on va comprendre mon silence, et mon tir groupé d'adresses, surtout qu'elles valent la peine d'être rassemblées sous le signe du plaisir... [Lire la suite]

02 septembre 2012

Un Bagel à Paris n°4 : Factory & Co (vainqueur par KO)

La quête du meilleur bagel de Paris se termine ici, à Bercy Village, au milieu d'un bon repère de restos en tous genres, au commencement d'une queue de "déjeuneurs" légèrement décourageante mais nécessaire, utile, indispensable. Parce qu'après mes petites escapades vers chaque adresse des dits "bons bagels", j'ai envie de déclarer Factory & Co vainqueur. L'attente (15 minutes en semaine en plein rush) pourrait faire réfléchir mais le résultat force la motivation. Le bon point : on a le temps de parcourir la carte bien remplie de... [Lire la suite]
30 juillet 2012

Petits luxes à Paris n°1 : Un cheesecake chez Angelina

Loin de moi l'idée de prendre un élan snob/bobo² pour lancer des fleurs à une adresse qui en a déjà reçu suffisamment. Angelina, on connaît, on aime, on félicite. J'avais surtout l'envie de faire partager un petit plaisir accessible aux non vacanciers/jeunes diplômés à la (presque) recherche de premier vrai boulot. Après un long cycle universitaire, un passage d'un statut rassurant et bien confortable d'étudiant, on bascule côté obscur de la force #papiers #CV/LM #remisesenquestiondesprojets #toussatoussa. Joie. Petites économies de... [Lire la suite]
Posté par MademoiselleLola à 11:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 janvier 2012

Un bagel à Paris n°3 : Bagel Tom

Parce que j'aime bien faire comme tout le monde, je tente de freiner (un peu) mes dépenses, c'est la mode... Je suis In, j'ai même pas (encore) fait les soldes! Ok j'ai encore le temps et je cèderai, comme tout le monde... La femme est l'avenir de l'homme mais pas tout de suite, attendons la fin des soldes...  Chapitre crise économique clos. Bagel Tom :c'est populaire (ma définition de ce terme diffère de celle de Mr Estrosi, qui juge que le Fouquet's l'est. Merveilleux). Le bagel a toujours le cote et on ne va pas s'en plaindre;... [Lire la suite]
18 décembre 2011

Un bagel à Paris n°2 : Twinkie

Bientôt les fêtes, j'avais presque oublié... Quand on bosse dans le prêt-à-porter on ne goûte pas la joie des préparatifs noëlesques, on rentre chez soi pour se vautrer (lamentablement) devant la télé, histoire de s'abrutir un peu plus dans ce monde de brutes (et avec joie, si si). Sincèrement, je ne perçois pas vraiment l'euphorie typique du mois de décembre, le climat est morose, les rues sont ternes. Pourquoi? La peur de perdre un "A", complètement inconnu dans les epsrits (en tout cas du mien) il y a quelques mois et d'un coup... [Lire la suite]
Posté par MademoiselleLola à 23:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 novembre 2011

Un bagel à Paris n°1 : Chez Adele's family!

OK, encore un phénomène de mode, bien que l'Histoire du bagel date un peu (17me il me semble, en Autriche), il est depuis peu de bon ton d'en faire son déjeuner, en particulier à Paris, où les adresses se multiplient. Mais finalement, ça gène qui? Moi j'aime ce petit pain dodu et doré, beaucoup plus sexy que son voisin hamburger, mollasson, élastique, pain lourd et bourratif, et puis les steaks hachés, trop de viande pour moi, pas fan. Le bagel est beau, le bagel est appétant. On le déguste d'abord visuellement. L'imaginaire autour... [Lire la suite]

25 octobre 2011

Petit aperçu du Salon du chocolat...

Même à l'heure où notre porte-monnaie subit le régime Dukan (sévère même) le chocolat ne connait pas la crise. Bon, les économistes pourront me contredire, mais du monde il y avait (mais beaucoup) au Salon du Chocolat de Paris. On l'aime à peu près sans concessions, en carré, tablette, ganache, mousse, on craque, on croque, on fond, avec un rictus ridicule de béatitude à chaque bouchée (ah non, c'est juste moi ça). Bref, malgré ma tolérance très limitée aux mouvements de foule avec hommes, femmes, enfants, en transe pour n'importe... [Lire la suite]
01 octobre 2011

Quand l'été persiste et signe : Mangez des glaces, chez It mylk par exemple

Bienvenue dans une société 0%. L'ère de la légèreté en évident contraste avec des habitudes alimentaires tous les jours plus discutables, on est in ou out, (enfin être in, est bien souvent plus "coûteux", au sens large du terme), c'est donc moyennement un choix, on connaît la chanson, je ne la recommencerai pas ici. Enfin si, un peu... Le 0% s'incruste partout, même dans les gels douche (je me lave et deviens légère, oh c'est beau, un corps qui sent le 0%...  Absurde?! En tout cas, les gars de chez S...X se sont retrouvés autour... [Lire la suite]
09 septembre 2011

Un déjeuner presque parfait chez "Oh mon cake!!"

La rue Saint Honoré m'aime bien, ou l'inverse je ne sais pas trop. A mon passage, de nombreuses portes de commerçants sont poussées, un porte monnaie s'en trouve souvent allégé. Mais pour ce qui nous intéresse ici, ce parcours regorge de bonnes adresses pour manger vite fait, bien fait les jours pressés.  Souvent, enfin cycliquement à l'approche de partiels ou de remises de travaux universitaires, je veux tout plaquer, changer de cap, direction pâtisserie, resto rapide, ouvrir mon concept, qui serait nécessairement le meilleur,... [Lire la suite]
07 septembre 2011

L'éclair au chocolat au lait de la Maison du chocolat, c'est simplement merveilleux, il faut le dire

Une recherche récente sur le lien entre prise d'aliments gras /réconfort, a attiré mon attention, alors que je revenais d'une virée gourmande, pour un plaisir rare mais quasi pulsionnel avec une référence Française, mondialement connue, éternelle, divine : l'éclair. Je m'égare. Cette recherche donc, démontre que l'élan vers le gras n'est pas uniquement lié au plaisir gustatif mais également une réponse métabolique à la tristesse. Expérience intéressante, les substances grasses ont été injectées par perfusion intra gastrique, donc sans... [Lire la suite]