02 septembre 2012

Un Bagel à Paris n°4 : Factory & Co (vainqueur par KO)

La quête du meilleur bagel de Paris se termine ici, à Bercy Village, au milieu d'un bon repère de restos en tous genres, au commencement d'une queue de "déjeuneurs" légèrement décourageante mais nécessaire, utile, indispensable. Parce qu'après mes petites escapades vers chaque adresse des dits "bons bagels", j'ai envie de déclarer Factory & Co vainqueur. L'attente (15 minutes en semaine en plein rush) pourrait faire réfléchir mais le résultat force la motivation. Le bon point : on a le temps de parcourir la carte bien remplie de... [Lire la suite]

30 juillet 2012

Petits luxes à Paris n°1 : Un cheesecake chez Angelina

Loin de moi l'idée de prendre un élan snob/bobo² pour lancer des fleurs à une adresse qui en a déjà reçu suffisamment. Angelina, on connaît, on aime, on félicite. J'avais surtout l'envie de faire partager un petit plaisir accessible aux non vacanciers/jeunes diplômés à la (presque) recherche de premier vrai boulot. Après un long cycle universitaire, un passage d'un statut rassurant et bien confortable d'étudiant, on bascule côté obscur de la force #papiers #CV/LM #remisesenquestiondesprojets #toussatoussa. Joie. Petites économies de... [Lire la suite]
Posté par MademoiselleLola à 11:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 avril 2012

La crêperie Larcher : le QG pour de bonnes crêpes et moules frites à Saint Germain en Laye

Rien ne va plus, entre deux tours, entre deux tacles sur talonnettes ou sarcasmes sur régime express, entre deux infos chocs et démentis... Pas militante, pas franchement calée sur le sujet mais sincèrement fatiguée de ce qui fait le débat aujourd'hui, dans le tourbillon des vraies crises qui elles, passent au second plan. Normal, la vie politique se transforme en pseudo téléréalité. On joue à ce jeu malsain, où la forme prend la place du fond? Bah pourquoi pas? Pourquoi ne pas enfermer, dans une ville fictive nos chers candidats pour... [Lire la suite]
11 janvier 2012

Un bagel à Paris n°3 : Bagel Tom

Parce que j'aime bien faire comme tout le monde, je tente de freiner (un peu) mes dépenses, c'est la mode... Je suis In, j'ai même pas (encore) fait les soldes! Ok j'ai encore le temps et je cèderai, comme tout le monde... La femme est l'avenir de l'homme mais pas tout de suite, attendons la fin des soldes...  Chapitre crise économique clos. Bagel Tom :c'est populaire (ma définition de ce terme diffère de celle de Mr Estrosi, qui juge que le Fouquet's l'est. Merveilleux). Le bagel a toujours le cote et on ne va pas s'en plaindre;... [Lire la suite]
18 décembre 2011

Un bagel à Paris n°2 : Twinkie

Bientôt les fêtes, j'avais presque oublié... Quand on bosse dans le prêt-à-porter on ne goûte pas la joie des préparatifs noëlesques, on rentre chez soi pour se vautrer (lamentablement) devant la télé, histoire de s'abrutir un peu plus dans ce monde de brutes (et avec joie, si si). Sincèrement, je ne perçois pas vraiment l'euphorie typique du mois de décembre, le climat est morose, les rues sont ternes. Pourquoi? La peur de perdre un "A", complètement inconnu dans les epsrits (en tout cas du mien) il y a quelques mois et d'un coup... [Lire la suite]
Posté par MademoiselleLola à 23:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 novembre 2011

Un bagel à Paris n°1 : Chez Adele's family!

OK, encore un phénomène de mode, bien que l'Histoire du bagel date un peu (17me il me semble, en Autriche), il est depuis peu de bon ton d'en faire son déjeuner, en particulier à Paris, où les adresses se multiplient. Mais finalement, ça gène qui? Moi j'aime ce petit pain dodu et doré, beaucoup plus sexy que son voisin hamburger, mollasson, élastique, pain lourd et bourratif, et puis les steaks hachés, trop de viande pour moi, pas fan. Le bagel est beau, le bagel est appétant. On le déguste d'abord visuellement. L'imaginaire autour... [Lire la suite]

17 octobre 2011

Focus sur Saint Germain en Laye... Mes bonnes adresses, lectures et produits gourmands!

Je proclame le droit, même le devoir, autant que faire se peut, de fuir le raisonnable pour ces plaisirs bien à nous, ceux qui éveillent les sens et qui semblent en donner, du sens. Comme une réponse à une question enfouie sous l'étage de la conscience. Choisir une pâtisserie dans la vitrine, la voir s'habiller de son écrin estampillé du nom de son auteur et producteur, rentrer chez soi pressé(e), précieux bijou en main, s'installer, se concentrer, observer et goûter. On s'attache à mesurer chaque sensation, le doux, l'acide, le... [Lire la suite]
01 octobre 2011

Quand l'été persiste et signe : Mangez des glaces, chez It mylk par exemple

Bienvenue dans une société 0%. L'ère de la légèreté en évident contraste avec des habitudes alimentaires tous les jours plus discutables, on est in ou out, (enfin être in, est bien souvent plus "coûteux", au sens large du terme), c'est donc moyennement un choix, on connaît la chanson, je ne la recommencerai pas ici. Enfin si, un peu... Le 0% s'incruste partout, même dans les gels douche (je me lave et deviens légère, oh c'est beau, un corps qui sent le 0%...  Absurde?! En tout cas, les gars de chez S...X se sont retrouvés autour... [Lire la suite]
25 septembre 2011

Adresses gourmandes en Bretagne n°2 + mon interview pour 750 grammes!

Un dimanche matin plutôt agréable, cake framboises (les dernières de la saison) chocolat (de Pascal Legac) dans le four et l'interview pour 750 grammes publiée. Soleil, premier jour de repos depuis une éternité (j'exagère), j'aime ce 25 septembre. Double article donc, c'est pas tous les jours qu'on parle de mon blog, pourtant moi, parler, je sais faire! Je remercie 750 grammes pour cette initiative (merci bis plus bas)! Lien en fin d'article. Sinon, nouvelles photos de cette douce Bretagne, des adresses qui m'ont convaincue, et la... [Lire la suite]
22 septembre 2011

Quelques bonnes adresses gourmandes en Bretagne... n°1 : Le balneum à Dinard

Une petite parenthèse pour évoquer mon séjour express mais délicieusement rempli en Bretagne, quelques images d'une nature sauvage mais paisible, un parfum iodé porté par l'air vif de la mer, de typiques maisons cossues, dodues, chaleureuses et rustiques, des chiens et chats dans les rues pour nourrir la poésie du lieu... La Côte d'Emeraude ne m'a pas déçue, elle porte merveilleusement son joli  nom, et il faut avouer que la météo plus que clémente a participé à cette merveilleuse impression, d'ailleurs preuve(s) à l'appui par... [Lire la suite]